Travailler autrement, travailler partout. Les jeunes actifs ont pour beaucoup accepté et intégré cette réalité. Mais ils y mettent une condition : conjuguer travail et plaisir, performance et épanouissement personnel.

 

Le travail n’est plus vu comme une corvée à accomplir mais comme une réalisation de soi (ce qui rend les périodes d’inactivité encore plus difficiles à vivre pour certains). La valeur travail reste très forte, mais elle s’accompagne maintenant de la notion de plaisir, de bien-être.

Les grandes entreprises ont bien senti cette tendance de fond. Possibilité de choisir ses horaires « à la carte », salle de repos, salle de sport, garderie, conciergerie, etc… sont autant de services que ces entreprises mettent à disposition de leurs salariés. Et un nouveau métier est né : Chief Happiness Officer. Que l’on peut traduire pour Responsable du bien-être au travail (lourde responsabilité s’il en est !). Quoi de mieux qu’un salarié qui se sent bien à son travail ? Il y reste d’autant plus !

 

Mais attention, cette volonté de bien-être affichée doit être réellement suivie des faits. Si le discours de l’entreprise va dans le sens du bien-être et de l’épanouissement mais que dans le quotidien, dans les décisions prises, dans les relations hiérarchiques ça ne va pas dans le même sens, des dissonances vont apparaître. Avec à la clé malaise des salariés dans l’entreprise, tensions interpersonnelles, mal-être personnels…

 

Et puis ces conditions de travail idylliques sont loin d’être généralisées à toutes les entreprises. La majorité est encore dans des modes de fonctionnement plus « traditionnel ». Dans ses entreprises, de plus en plus de salariés se sentent contraints, soumis à des conditions de travail dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas et donc ne s’épanouissent pas.

 

La quête d’un travail tourné vers la satisfaction d’aspirations individuelles en cache une autre : au-delà de l’argent, de la reconnaissance, de la carrière, les jeunes actifs sont en quête de sens et de cohérence.

Travail et épanouissement personnel
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *